1. Les nouvelles dynamiques du développement social. Intervention collective et territoires

    Cet ouvrage collectif interroge les nouveaux enjeux des politiques sociales et du travail social en France, à partir d'un regard croisé avec le Québec.

    Présentation de l'ouvrage : Cet ouvrage collectif interroge les nouveaux enjeux des politiques sociales et du travail social en France, à partir d’un regard croisé avec le Québec. Les limites des interventions traditionnelles des politiques sociales (crise de financement, crise d’efficacité, voire de légitimité) impliquent l’élaboration d’une nouvelle réponse de l’action publique que l’ouvrage propose d’explorer à partir d’une réflexion critique sur les conditions de mise en œuvre d’un modèle d’intervention en vigueur au Québec autour de la notion de développement des communautés territoriales et en émergence en France à partir du développement social et du travail social collectif.  
    Par la comparaison et le recul historique, cet ouvrage montre l’importance de sortir d’une représentation binaire entre un Québec idyllique, expert en matière de travail social collectif, et une France en panne. Son intérêt est également de procéder à une clarification des concepts et des pratiques, afin de préciser de quoi l’on parle de part et d’autre (action communautaire, organisation communautaire, « empowerment », intervention collective, participation citoyenne…) et d’être en mesure d’expliciter l’actualité des enjeux de repositionnement  de l’intervention sociale dans une approche collective et territoriale face aux défis sociaux d’aujourd’hui.  
    L’ouvrage interroge quatre fondamentaux : a) le rôle de l’Etat et la contribution des politiques sociales aux défis sociaux et au développement des territoires ; b) l’ouverture des pratiques professionnelles à l’intervention collective ; c) le renforcement de la société civile et de la participation citoyenne ; d) l’enjeu de conception de la politique sociale, qui n’est pas simplement une dépense et une charge, mais un investissement et un instrument dynamique de construction du bien commun local.

    Auteurs : Cyprien AVENEL est sociologue, spécialiste des questions sociales, enseignant à Sciences Po Paris au sein de l’Ecole urbaine de cet établissement.
    Denis BOURQUE est professeur titulaire au Département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire (CRCOC).