1. Crise sociale et précarité

    Ce livre se propose d’explorer les différentes facettes de la précarisation sociale, dans un contexte de transformation touchant à la fois le modèle économique, les mécanismes de solidarité sociale et les modalités prises par les actions collectives tentant de s’y opposer.

    Présentation de l'ouvrage : Si un intérêt particulier est porté à l’étude des transformations du rapport au travail et des pratiques du travail des précaires, à l’analyse des marchés de l’emploi, notre regard sur la précarité va au-delà de la seule sphère socio-économique. La question du rapport aux enjeux temporels, aux modèles de consommation, à la culture et aux identités est également développée car ce sont toutes ces dimensions du social et du privé que la précarité impacte désormais, dans un contexte où le fait d’avoir un emploi n’est pas nécessairement synonyme d’intégration sociale.
    Une autre singularité de cet ouvrage est d’offrir des regards croisés entre la France et l’Espagne, deux pays frontaliers constituant des modèles sociétaux qui, à bien des égards, se ressemblent et s’opposent tout à la fois. C’est par le nécessaire exercice de la comparaison internationale que nous démarrons cet ouvrage avant de convier le lecteur à une exploration des travaux scientifiques conduits par les contributeurs(trices) français et espagnols de ce livre.

    Présentation des contributeurs : : Luis Enrique Alonso, Lorenzo Cachón, José Calderón, Juan-Jose Castillo, Beatriz Cavia, Yves Clot, Collectif asplan, Eduardo Crespo, Sabine Fortino, Danièle Linhart, Pablo López Calle, María Martínez, Pascale Molinier, María Paz Martín, Ramón Ramos Torre, Andrés Seguel, Amparo Serrano, Benjamín Tejerina, Teresa Torn.


    Sabine Fortino est sociologue, Maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, membre du laboratoire CRESPPA-GTM-CNRS (Paris).

    http://www.gtm.cnrs.fr/Pagesperso/fortino.htm

    Benjamín Tejerina est sociologue, Professeur Catedratico de l’Université du Pays Basque, directeur du Centre d’Etudes sur les Identités Collectives (CEIC-IKI), Bilbao.

    http://www.identidadcolectiva.es/index.php?option=com_content&view=article&id=39:tejerina-benjamin&catid=25:equipo-investigador&Itemid=30

    Beatriz Cavia est sociologue, enseignante au département de Sociologie-2 de l’Université du Pays Basque, membre du Centre d’Études sur les Identités Collectives (CEIC-IKI), Bilbao.

    http://www.identidadcolectiva.es/index.php?option=com_content&view=article&id=33:cavia-beatriz&catid=25:miembros-permanentes&Itemid=30

    http://www.identidadcolectiva.es

    Lire un extrait



    Espace réservé aux abonnés

    Sommaire : Crise sociale et précarité


    Pages 1 à 8
    Liste des auteurs
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 9 à 40
    INTRODUCTION GÉNÉRALE -Sabine Fortino, Benjamin Tejerina, Beatriz Cavia et José Calderón
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 41 à 126
    PREMIÈRE PARTIE. La précarité et ses cibles : femmes, jeunes, pauvres et immigrés en première ligne
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 42 à 53
    1. La construction de « l’objet précaire » : la recherche autour de la précarité dans la littérature sociologique espagnole -Beatriz Cavia et María Martínez
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 54 à 75
    2. Genre et précarité en France : vers la mise en cause de l’autonomie des femmes ? -Sabine Fortino
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 76 à 92
    3. La précarité de l’emploi en Espagne est-elle une affaire de femmes ? -Teresa Torns
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 93 à 109
    4. Précarité et modèles de consommation : la société à bas coût -Luis Enrique Alonso
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 110 à 126
    5. La précarité des immigrants en Espagne : la construction de la fragilité d’un nouveau sujet -Lorenzo Cachón
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 127 à 206
    DEUXIÈME PARTIE. Précarité objective, précarité subjective et souffrance au travail
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 128 à 144
    6. L’émergence d’une « précarité subjective » chez les salariés stables -Danièle Linhart
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 145 à 151
    7. Travail, précarité et santé -Yves Clot
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 152 à 169
    8. Les suicides liés au travail : un indice de sa précarisation ? -Pascale Molinier
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 170 à 188
    9. La régulation paradoxale du travail et la maîtrise des volontés -Amparo Serrano, María Paz Martín et Eduardo Crespo
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 189 à 206
    10. Malaises temporels -Ramón Ramos Torre
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 207 à 281
    TROISIÈME PARTIE. Stratégies et pratiques de résistancce des précaires
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 208 à 222
    11. Jeunes, syndicats et réorganisation productive : le cas espagnolPablo López Calle
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 223 à 240
    12. La grève des sans-papiers en France : le salariat bridé révélé par ses mobilisations -Collectif ASPLAN
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 241 à 262
    13. Quand la précarisation du travail solidarise. Retour sur une ex- périence en industrie de process -José Calderon
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 263 à 281
    14. Précarité et action collective dans la mobilisation altermondia- liste. Réinterprétation et re signification de la vie en précaire -Benjamín Tejerina et Andrés G. Seguel
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 282 à 291
    POSTFACE - Juan Jose Castillo
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Pages 292 à 315
    Bibliographie générale
    [Version PDF réservé aux abonnés]

    Niveau de lecture requis


    Recommandation de lecture par formateurs / enseignants


    Recherche simple / Recherche avancée dans la bibliothèque numérique