1. Évaluer les dispositifs éducatifs et socioculturels

    Cet ouvrage s'adresse en particulier aux professionnels et bénévoles porteurs de dispositifs qu'ils souhaitent évaluer.

    Présentation de l'ouvrage : Ce livre est destiné à toutes les personnes souhaitant se familiariser avec la démarche évaluative dans le champ éducatif et socioculturel. Il s’adresse en particulier aux professionnels et bénévoles porteurs de dispositifs qu’ils souhaitent évaluer. L’objectif de cet ouvrage est double.
    Il vise tout d’abord à guider et accompagner les démarches évaluatives en proposant une méthodologie particulièrement adaptée aux dispositifs de petite et moyenne taille. Les différentes étapes de la démarche évaluative sont abordées dans un processus accordant une place centrale à l’utilité. La méthode proposée invite en effet à ne pas engager d’efforts dans un travail évaluatif avant de s’assurer que la connaissance produite puisse réellement guider la future prise de décision. Nous proposons une démarche à la fois pragmatique et sensible aux particularités contextuelles.
    Cet ouvrage aspire également à contribuer à la diffusion de la pensée évaluative. L’évaluation est ici identifiée comme une démarche pouvant concourir au pouvoir d’agir des éducateurs au sens large du terme, et non pas comme une pratique tyrannique, rôle qu’elle endosse fréquemment lorsqu’on la réduit à un simple instrument de contrôle. Cet ouvrage ne mobilise donc pas l’évaluation en vue d’aider les porteurs de dispositifs à répondre à des injonctions évaluatives externes, mais vise au contraire à permettre le développement d’une pratique éducative réflexive. Ce livre invite à reconnaître l’importance des connaissances dans le fonctionnement des dispositifs éducatifs et socioculturels contemporains caractérisés par des niveaux de complexité qui peuvent difficilement être ignorés. Cet ouvrage est donc conçu comme un outil modeste permettant aux dispositifs de s’adapter à leurs environnements mouvants.

    Auteur : Olivier Brito est maitre de conférences à l’Université Paris Nanterre. Il est membre de l’équipe de recherche Crise, Ecole, Terrains Sensibles. Les recherches de cette équipe portent d'une part, sur les institutions et dispositifs d'intervention sociale et éducative en « terrains sensibles » ; d'autre part, sur les essais de résolution de ces crises par les innovations et les expérimentations que conduisent les acteurs vivant et travaillant dans ces terrains.