1. NRAS 77. Politiques publiques d'accueil du handicap à l'université : dilemmes et enjeux éthiques

    Il s'agit d'interroger les enjeux éthiques et professionnels liés à la mise en œuvre et à la gestion des politiques publiques concernant le handicap.

    Présentation du numéro : Face à l'augmentation constante et rapide du nombre d'étudiants handicapés, et notamment de ceux qui présentent un trouble considéré comme « non visible », il s'agit d'interroger les enjeux éthiques et professionnels liés à la mise en œuvre et à la gestion des politiques publiques concernant le handicap dans les universités et dans l'enseignement supérieur en général.
    La plus grande difficulté rencontrée par les gestionnaires universitaires semble se situer au niveau des populations émergentes ayant un handicap dit invisible (problèmes divers au niveau de l'apprentissage et problèmes divers de santé mentale) : les deux tiers des étudiants en situation de handicap ont un Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) associé à une ou plusieurs autres déficiences. Les besoins de chacun de ces étudiants doivent être traités de façon particulière et les moyens demandés pour les aider peuvent sembler trop coûteux ou contraires à certains objectifs pédagogiques. Les dangers de stigmatisation sont plus grands, car la maladie mentale taboue dans la majorité des milieux.
    L'accent est mis ici sur les gestionnaires universitaires responsables de la mise en œuvre des politiques publiques d'accueil des étudiants handicapés et sur les enjeux éthiques de leur action dans le contexte de rationalisation économique et de contrainte bureaucratique qui marque leur environnement de travail.
    L'acteur ne peut décider de façon instantanée ce qu'il doit faire, puisqu'il hésite entre deux ou plusieurs options qui se veulent équilégitimes, il doit nécessairement faire appel à sa rationalité éthique pour analyser, évaluer, pondérer, choisir et rendre des comptes. Face à un dilemme, l'acteur ne pourra pas répondre positivement à toutes les demandes qui se veulent moralement légitimes, il devra nécessairement trouver des solutions de compromis qui obligeront chacun à accepter de modérer ses attentes. Il semble que ce type de dilemme éthique soit omniprésent dans nos sociétés contemporaines, marquées par le pluralisme moral et la diversité culturelle.

    Dossier dirigé par Yves Boisvert, professeur à l'ENAP de Montréal (Québec - Canada), et Éric de Léséleuc, professeur à l'INSHEA (France).


    École INSHEA - Suresnes

    Hervé Benoit, Directeur de publication de la Nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation


    Espace réservé aux abonnés

    Niveau de lecture requis


    Recommandation de lecture par formateurs / enseignants


    Recherche simple / Recherche avancée dans la bibliothèque numérique